Comment voyager plus écolo ?

La planète va mal, il faut prendre soin d’elle même quand on voyage. Comment voyager plus écolo ?Alors on lutte contre le plastique en voyage, on diminue son empreinte carbone, et on prend de bonnes habitudes. Nous vous proposons un article pour vous inspirer dans cette démarche, à partager sans modération, car un monde avec un tourisme responsable et écologique n’en sera que meilleur. 

Ne pas avoir peur de dire non et d’avoir sa propre alternative

environnement

Première règle, n’ayez pas peur de refuser par exemple un sac plastique, car vous avez apportez une solution alternative. Il n’y a pas de honte à adopter des comportements respectueux de l’environnement, à partir du moment que vous êtes courtois.

Utiliser une paille pliable réutilisable (existe en silicone, inox, roseau, bambou)

Les plages du monde entiers débordent de produits plastiques comme les pailles qui vont dans l’océan, détruisent notre planète, et les animaux qui y vivent. Pensez à une paille réutilisable en favorisant celles qui sont faites en roseau ou encore en bambou. Surtout n’oubliez pas de préciser que vous ne souhaitez pas de paille pour boire votre cocktail, si vous ne parlez pas la langue, préparez un petit papier ou un petit mémo, ou bien vous pouvez montrer que vous avez votre propre paille. 

Cette option est aussi valable pour les couverts en plastique, que vous pourrez transporter pour les repas rapides à l’extérieur. 

Oublier les sacs en plastique pour faire vos courses

shopping ecolo

Prévoyez un sac en tissu très léger et qui prend peu de place, on oublie alors les sacs plastiques à la sortie du magasin ou encore pour acheter ses fruits et légumes, ou même pour les produits en vrac. Vous pouvez penser à des Tupperware voyage pliables que vous réutiliserez encore et encore. 

On évite les produits avec beaucoup d’emballages

Là encore en faisant vos courses, il faudra favoriser les produits qui ne multiplient pas les emballages en plastique. Par exemple, les gâteaux emballés individuellement dans une barquette et ensuite dans un sachet plastique, sont à éviter au maximum, augmentant les déchets plastiques. Plus de personnes auront cette conscience écologique, plus les entreprises comprendront le véritable challenge face auquel nous sommes, et adapterons leurs produits pour un monde plus respectueux de l’environnement. 

Utiliser une gourde qui filtre l’eau

Pour éviter l’usage de nombreuses bouteilles d’eau en plastique, vous pouvez vous procurer une gourde qui filtre l’eau, il existe notamment le modèle de Lifestraw. Vous pourrez ensuite remplir facilement votre bouteille d’eau en évitant les achats de multiples contenants en plastique, et aussi faire des économies sur ce budget qui parfois peut s’avérer conséquent sur un long voyage ou dans certains pays. 

Des solutions écologiques pour les menstruations féminines 

Mine de rien utiliser des serviettes hygiéniques et tampons jetables pollue énormément notre planète, de plus en plus de solutions écologiques existent pour les femmes et sont même parfois plus confortable, et pratique. Aujourd’hui, il existe la cup menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables, et les culottes pré-menstruelle par exemple. Vous pourrez en apprendre plus sur ces solutions à travers notre article « l’intimité des femmes en voyage »

Choisir des produits naturels et solides dans des contenants réutilisables

Il est mieux de favoriser les produits naturels pour vous et l’environnement, de plus si vous choisissez des produits solides, ces produits en général permettent plus d’utilisations qu’un shampoing liquide de taille classique. Pendant votre voyage, vous n’aurez donc probablement pas besoin d’en racheter contre une alternative moins écologique, si ceux-là durent plus longtemps. De plus pour leur bonne conservation, vous pouvez utiliser des contenants que vous réutiliserez régulièrement. 

Oublier les cotons et cotons tiges 

Pour limiter vos déchets vers un objectif voyage 0 déchets, pensez à l’utilisation d’une éponges végétale démaquillante naturelle comme l’éponge au Konjac par exemple. Pour les cotons tiges, il n’existe pas vraiment d’alternatives similaire aux cotons-tiges, mais plutôt des sprays.

Utiliser une brosse à dent écologique

Il existe plusieurs sorte de brosses à dent écologiques à vous de voir celle qui vous convient le mieux, en prenant en compte les matériaux utilisés, la provenance, et d’autres facteurs comme le confort, ou le prix.

Utiliser des moyens de transport peu polluants et à plusieurs

Si vous vous déplacez grâce à des moyens de transport vous pouvez favoriser les transports en commun, ou encore le co-voiturage, éviter l’avion qui est très polluant. Le train fait partie des meilleurs options pour voyager en polluant moins #slowtravel.  

Favoriser la marche et le slow travel

marche slow travel

Après tout c’est gratuit, on fait du sport, si vous avez toute ton énergie, évitez les moyens de transport inutiles. Vous pouvez aussi limiter vos déplacements, en organisant vos visites autour d’endroits assez proches pour pouvoir y aller en marchant.

Aller au marché, choisir des produits locaux et de saison

Vous avez envie de réduire votre empreinte carbone et en même temps découvrir une partie du pays que vous visitez authentique, quoi de mieux que de faire vos emplettes directement au marché du pays que vous visitez. Découvrir un marché dans un voyage, c’est souvent s’enivrer des différentes odeurs et couleurs qui y sont, alors profitez-en et choisissez-en de saison !

Ne jetez pas vos déchets par terre

Même si cette pratique va de soit, nous n’avons pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour comprendre que pas mal de gens ne respecte pas cette pratique. C’est un geste simple, mais qui à l’échelle de tous les hommes est plutôt énorme

Faire le tri comme les locaux

recycler journaux

Il peut être aussi possible de faire le tri si cela est possible dans le pays, ou la région où vous êtes vous pouvez garder de côté vos déchets plastiques, cartons et verre pour les mettre à recycler. Imaginez-vous certains pays où le tourisme déborde, et ou aucun touriste ne respecte cette règle, l’impact écologique devient alors vraiment conséquent. 

Avoir un cendrier portable 

Pour les fumeurs, nous recommandons le cendrier qu’il est possible d’avoir sur soi à tout moment de la journée, comme ça cela évite la pollution des plages, ou encore d’autres lieux, mais aussi les amendes pour avoir jeté vos mégots par terre. 

Choisir des recharges fonctionnant grâce à l’énergie solaire

Vous pouvez utiliser pendant votre voyage des recharges par exemple pour votre téléphone portable, qui fonctionnent à l’énergie du soleil

Laisser la nature comme elle est

Si vous visitez un endroit, laissez le comme il est, c’est à dire en laissant sable, coquillages, ou tout autres plantes par exemple où elles sont. Si vous faites de la plongée, ne touchez surtout pas les coraux, etc. C’est bien entendu une question de bon sens, afin de protéger l’environnement. 

Utiliser des piles rechargeables

Car quand c’est réutilisable c’est mieux ! 

Comment voyager plus écolo ? Conserver de bonnes habitudes

Garder de bonne habitudes comme vous aviez à la maison comme par exemple : éteindre les lumières derrière vous, ne pas laisser couler l’eau très longtemps, éviter d’utiliser trop d’eau chaude, favoriser les douches plutôt que les bains.

Devenir végétarien ou moins consommer de viande

Comment voyager plus écolo ? Et bien, la consommation de viande est responsable d’un grand nombre d’émission de gaz à effet de serre, et demande une utilisation d’eau très importante.

Préferer couchsurfing et dormir chez l’habitant

L’énergie est alors partagée, on aime car ça favorise le partage, et en plus c’est écologique car moins d’énergie est utilisée.

Agir directement pour le pays dans lequel vous voyagez

Vous pouvez si vous en avez le temps et l’envie, agir pour le pays en question une fois sur place en vous investissant dans une cause écologique. Vous pouvez par exemple, participer à un nettoyage des plages, ou des océans par exemple. L’idéal étant de se renseigner au préalable, sur les options qui existent sur place. C’est en tout cas un très beau geste à réaliser ! 

Partager cette conscience écologique à avoir en voyage

Plus les comportements écologiques sur place ou en voyage seront nombreux, plus les dégâts causés à notre planète seront limités. Alors agissons ensemble pour un monde plus respectueux de l’environnement et des autres, le monde que nous construisons aujourd’hui est aussi le monde que nous laissons aux générations futures.

Comment voyager plus écolo ? Les plus

  • L’application Tookki pour des recherches d’activités, restaurants, hébergements, etc, responsables et écologiques. Pour l’instant cette application fonctionnent pour plusieurs villes en France.
  • Lire le livre de Julien Moreau « L’éco-aventurier ». 
  • Creuser un peu plus le sujet de l’anti-gaspillage et du zéro-déchet à appliquer partout ainsi qu’en voyage, en lisant le guide anti-gaspi (Too Good to go) par Lucie Bash et Rose Boursier-Wyler.

En espérant que cet article soit désormais un de vos guides pour voyager écologique, mais aussi pour changer certaines de vos habitudes dans votre propre pays. Il est important de partager cela au plus grand nombre pour limiter les dégâts. Et vous ? Connaissez-vous des moyens pour voyager de façon écologique ? Quelles sont vos initiatives concernant cette thématique ? Comment voyager plus écolo ? Partagez-nous vos expériences et vos solutions à très bientôt sur notre blog ! 

#Saveourplanet

*Les informations partagées dans cet article « Comment voyager plus écolo ? » sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements. 

11 commentaires

  1. Merci pour cet article, je ne connaissais pas l application Tookki mais je vais essayer! Pour les aspects produit de beauté solide ( shampooing, savons et parfum) sont pratiques en voyage et moins mauvaise pour la peau de façon générale.

Laisser un commentaire