Home Astuces du voyageur Être une femme qui voyage

Être une femme qui voyage

by travelcolibri
Être une femme qui voyage

Nous mettons aujourd’hui les femmes qui voyagent à l’honneur sur cet article. Est-ce qu’être une femme en voyage change vraiment quelque chose aujourd’hui ? Qui sont ces femmes qui voyagent ? De plus en plus de voyageuses partent à l’aventure en solitaire, à travers le monde entier. Peut être que vous connaissez ces femmes, ou vous êtes une d’entres-elles. Partons à la rencontre d’une femme en voyage.

Les clichés sur les femmes qui voyagent

femme dans les montagnes bras écartés
crédits photo Pexel @Joshua Abner

En voyageant seule, je me suis rendue compte qu’il existait beaucoup de clichés sur les femmes qui voyagent. En discutant avec d’autres voyageuses, nous avons remarqué que bien souvent les mêmes thématiques revenaient.

Trop indépendantes

Faux, une femme qui voyage n’est pas une femme trop indépendante, c’est une femme indépendante. Le voyage est une passion comme une autre, et elle n’est pas toujours partagée par l’entourage. Pour alors la vivre à 100%, ces instants sont nécessaires à l’épanouissement des femmes qui aiment voyager. Certaines vous diront qu’elles préféreront voyager seules, d’autres partageront cette passion en voyages seules et accompagnées, et d’autres ne voyageront qu’accompagnées. Peu importe le mode de voyage d’une femme, si une femme aime voyager, ce sera indispensable à son épanouissement. Que ce soit à 10 kilomètres de sa maison ou 5000 kilomètres. De plus, une femme n’a pas le besoin d’être accompagnée pour voyager. Un regard qui est souligné dans le film « mange, prie, aime » où l’on rappelle de nombreuses fois à cette voyageuse, qu’elle ne voyage pas accompagnée.

Inconscientes

Faux, certaines personnes qualifieront souvent les femmes qui voyagent seules d’être un peu inconsciente. En évoquant, l’inconscience, ces personnes pensent souvent au danger que les femmes peuvent rencontrer pendant cette expérience. La majorité des femmes que nous avons rencontré, que ce soit en Europe ou en Amérique Centrale, étaient très organisées, et très bien renseignées. Voyager dans un pays plus risqué que son pays, n’est pas synonyme d’inconscience. Il est possible de voyager, et limiter les risques en préparant bien son voyage. Il y a certainement des femmes qui font preuve d’inconscience, mais ce n’est pas une caractéristique systématique associée à une femme en voyage.

Instables

Vrai et faux, tout dépend des femmes et de leur mode de voyage. L’instabilité n’est pas forcément quelque chose de négatif. Les femmes qui voient le voyage comme leur mode de vie, vous répondront surement que la vie 40h par semaine derrière un bureau ne les rendra jamais heureuses. Elles auront surement plusieurs boulots, ou seront des digitals nomades confirmées.

Sur ce thème là, il s’agit surtout de vision de la vie, ou de tolérance par rapport au mode de vie des autres. Si vous ne vous sentez pas capable de comprendre cette femme constamment en voyage, ou qui ne peut s’en passer, passez votre chemin, car cela risque de ne pas changer. Certains ne supporteront pas ce manque de stabilité, et d’autres se sentiront encore plus vivant par cet enrichissement. Il y a aussi des femmes qui font des voyages solos de temps en temps et de courtes durées, alors à chacun sa vision du voyage.

L’instabilité comprend aussi le jugement des personnes extérieures sur l’âge, les relations amoureuses, ou encore le fait d’avoir des enfants. Or, une femme qui à 35 ans qui voyage seule, sans enfant, et pourtant en couple depuis 10 ans, ne devrait pas être jugée sur cela. Alors l’instabilité ça dépend pour qui, car il n’y a pas qu’une façon de vivre sa vie.

Courageuses

Vrai, toutes les femmes qui partent en voyage solos ont une part de courage en elles. Elles ont le courage de partir en voyage malgré parfois le jugement des proches. Le courage de voyager, tout simplement. Que vous soyez un homme ou une femme, en voyageant surtout en solo, il y a toujours un départ vers l’inconnu. Il faut alors un peu ou beaucoup de courage.

Solitaires

Vrai et faux, là encore c’est une question de personnalité. Être une femme en voyage ne signifie pas forcément faire l’impasse sur les proches restés à la maison. Vous remarquerez d’ailleurs qu’en voyageant en solo, l’on voyage finalement rarement seul(e). Les rencontres de voyage sont parfois plus nombreuses et faciles, qu’en partant à plusieurs. Tous les profils de voyageuses solos sont possibles, des femmes célibataires, des femmes mariées, des femmes en couple depuis un mois, dix ans, des femmes seules avec un enfant, des femmes de 50 ans, etc. Il arrive aussi souvent que les femmes qui voyagent seules soient perçues comme disponibles sentimentalement bien qu’elles soient avec quelqu’un. Cependant, les kilomètres ne vont pas forcément changer la situation amoureuse d’une femme, à part si une personne du couple le décide.

Et vous avez-vous déjà été victime de clichés sur les femmes qui voyagent ? Ou avez-vous déjà entendus ce genre de jugement sur les femmes qui voyagent ? Partagez-nous vos expériences en commentaires.

Profils de femmes rencontrées en voyage

femme en voyage à cheval
Crédits photos Pexel @Gantas Vaičiulėnas

En voyage, j’ai eu la chance de rencontrer des voyageuses qui venaient de partout dans le monde. Pour qui le voyage, était soit l’aventure d’une journée ou d’une vie. Dans cette partie de l’article, c’est avec envie que je vous partage le profil et l’histoire de femmes que j’ai eu plaisir à rencontrer en voyage. Pour respecter leur anonymat, j’ai pris soin de changer leurs prénoms.

Portraits de voyageuses

Laura, cette femme Française de 27 ans, vit au Costa Rica depuis 2 ans. Avant cela, elle a vécu pendant 2 ans au Guatemala, dans une petite ville au bord de l’océan pacifique. Elle a déjà entrepris un trek sur un volcan au Panama, et fait du bénévolat au Guatemala.

Clara, cette jeune Suisse de 19 ans en couple depuis 5 ans, est partie 5 mois en partant du Canada jusqu’au Costa Rica, pour apprendre les langues. Mais aussi pour apprendre le surf qu’elle a pu essayer dans plusieurs villes. Une expérience qui lui a plu, mais qui lui a aussi donné envie de rentrer à la maison, avec le manque des proches.

Karen, cette Australienne de 28 ans, est partie une année au Japon pour être fille au pair. Elle a ensuite poursuivit cette expérience en Espagne une autre année, en en profitant pour faire un tour d’Europe. Ainsi, elle a pu visiter de nombreux pays comme l’Allemagne, la France, l’Italie, les Pays-bas, etc. Depuis, qu’elle est rentrée, elle ne voyage qu’occasionnellement.

photo of woman wearing yellow dress

Corinne, a 33 ans est Allemande. En voyage en Argentine elle a rencontré Pablo un Guatémaltèque, de qui elle est tombée amoureuse, moins d’un an plus tôt. Aujourd’hui, ils vivent entre l’Allemagne et le Guatemala, et pensent s’installer quelque part en Amérique Latine très prochainement.

Hanna, a 30 ans elle est Suédoise. Elle est seule, et est partie quelques semaines pour découvrir l’Amérique centrale. Elle est partie avec des différents guides au Honduras, au Salvador, au Guatemala, et au Costa Rica.

Carla, a 35 ans elle est française, et enseigne cette langue. Elle a travaillé en Suède, aux Philippine, en Inde et en Équateur, pendant plusieurs mois ou pendant une année. Elle a rencontré son mari en voyage, ils vivront probablement à l’étranger pour plusieurs années.

Mathilde, une française de 26 ans, collectionne les voyages depuis son enfance. Ses parents l’ont emmenés un peu partout, à peine majeure avec plus de 20 pays à son actif. Elle poursuit son amour pour le voyage, en partant étudier un an au lycée au États-Unis, puis en choisissant des études qui la font voyager, en Espagne, en Argentine pendant plusieurs mois. Elle vit alors à l’étranger, en continuant à voyager dans d’autres pays et avec peut être l’idée d’une nouvelle expatriation.

Jeanne, 30 ans est danoise, et voyage pour la première fois en solo à Barcelone. Elle avait tellement envie de découvrir cette ville, et personne n’étant jamais vraiment disponible, elle a décidé de tenter l’aventure seule.

Maria, 65 ans est française, elle est à la retraite. Elle a perdu son mari, il y a quelques années, depuis elle voyage en solo ou avec ses filles. Elle explore tous les pays, elle n’a pas de limite, parfois en voyage organisé et parfois avec sa propre organisation.

Romane, 64 ans est française après avoir passée toute sa vie en France, elle s’expatrie avec son Mari au Canada pour la retraite, dans une toute petite ville souvent enneigée.

Susanna, 65 ans est espagnole, elle a vécu quasiment toute sa vie en France. Après avoir élevée ses enfants et un divorce, pour la retraite elle repart vivre en Espagne, puis prévoit des voyages de plusieurs mois dans différentes parties du monde, comme la Russie, et le Chili, pour des road trip avec ses meilleures amies.

Amandine, 40 ans est française. Elle voyage avec son enfant et son chéri depuis presque un an pour faire le tour du monde. Ils vivent le tour du monde au rythme de l’enfant, mais avec beaucoup de plaisir et d’émerveillement.

Cho, 26 ans est coréenne. Elle étudie l’Espagnol, elle part alors en Espagne pour les études, et voyage en Europe. Puis elle travaille quelques temps au Mexique. Ensuite, elle part travailler en Thaïlande, au Vietnam où elle apprend la langue, et est toujours en attente de nouveaux voyages.

Miriam, 26 ans est française. Elle a travaillé quelques mois en Inde, a eu expérience de fille au pair en Australie. Par la suite, elle a fait un tour de la France, et a testé l’expérience Interrail. Elle pense surement continuer à vivre en France, elle fait des voyages avec et parfois sans son partenaire.

Daniella, 26 ans est française. Elle n’est pas friande de voyages solo, même si elle a tenté l’expérience, elle voyage beaucoup avec ses amis, son partenaire ou sa famille un peu partout dans le monde. Mais elle a sauté le cap pour une expatriation solo en Angleterre, où elle a rencontré l’amour.

Ces portraits vous ont plus, peut être aimerez-vous notre article « Voyager seule au Costa Rica« .

Portraits de voyageuses #travel #Woman


Bilan sur ces rencontres

Ce que l’on peut retenir : à chaque femme son mode de voyage. Certaines n’aimeront jamais voyager seule, et préfèreront être accompagnées par leur copain, leurs amis ou famille. Il n’y aucunes règles. Toutes les femmes qui voyagent sont des voyageuses, seules ou accompagnées.

Les parcours sont très différents, certaines ont parfois rencontrées l’amour sur leur chemin, puis l’on perdu, d’autres ont rencontré le grand amour, d’autres ont poursuivies leur route solo, d’autres ont eu des aventures.

Professionnellement certaines, ont construit des parcours atypiques très intéressants, d’autres ont trouvé leur voie, d’autres ont pris une année sabbatique, certaines vivent de multiples expériences de travail en vivant au jour le jour. Pour quelques unes de ces femmes, le voyage c’est toute la vie, pour d’autres, c’est une période dans sa vie, et pour certaines d’entre elles, il commence même à 60 ans. Il n’y a pas un profil de voyageuse, il y en a autant que de voyageuses, car chaque personnalité et expérience de vie est différente.

Les conseils des femmes pour voyager solo

focus woman packing suitcase on bed
Crédits Photo Pexel @Ketut Subiyanto

Ces rencontres ont été aussi l’occasion d’échanger sur les différents conseils qui pouvaient aider les femmes en voyage. Parmi ces échanges, nous en avons sélectionné quelques-uns, à prendre ou à laisser, selon votre ressentis.

Bien préparer son voyage

Souvent la préparation permet de mieux appréhender un voyage en solo. Ainsi si vous êtes stressée avant le départ, c’est parfois un moyen de mieux gérer votre stress. En effet, le fait de prévoir permet de contrôler une partie de cette expérience. De plus, en préparant votre voyage, vous pourrez partir d’avantage en sécurité.

Besoin de plus d’informations pour organiser votre voyage ?

Hébergements en voyage

Les informations sur les hébergements à l’étranger à travers nos différents articles : Louer un appartement en voyage, nos conseils avant d’accepter un hébergement en voyage.

Économiser pour son voyage

Consultez notre article pour voyager moins cher et notre article pour économiser pour ses voyages

Suivre son intuition et son bon sens

Il y a des situations en voyage que l’on ne prévoit pas, et qui ne sont pas écrites dans les livres. Seulement l’on doit parfois prendre une décision rapidement. N’hésitez pas à écouter votre intuition, celle-ci peut parfois vous évitez des mésaventures. Si par exemple, vous rencontrez quelqu’un et que vous ne vous sentez pas en confiance, n’hésitez pas à vous en éloigner, sans trop douter.

S’adapter à la culture et au pays

Il est important de s’adapter à la culture du pays dans lequel, vous voyagez. Il est primordial de respecter les codes vestimentaires, par exemple dans des pays où la religion le demande. De plus, certaines coutumes peuvent parfois surprendre, n’hésitez pas à vous renseigner. Par exemple, en Thaïlande, voici les choses à faire et ne pas faire.

Échanger avec les locaux et autres voyageuses

Échanger avec les locaux est un excellent moyen de connaître d’avantage sa destination. Ils pourront vous conseiller sur les choses à faire et ne pas faire dans la culture, les lieux à découvrir et ceux à éviter, parfois en vous intégrant dans leur mode de vie quelques temps. Concernant, l’échange avec les autres voyageuses, c’est toujours très enrichissant de connaître les parcours de chacune et les conseils que celles-ci ont à offrir.

Les autres astuces pour Voyager en tant que femme

Dans cet article précédent sur « voyager en tant que femme« , découvrez ici pleins d’astuces. Des conseils pour vaincre sa peur de voyager seule, ou se sentir en accord avec soi même pour ce voyage. Mais aussi des conseils pour bien démarrer son voyage et bien sûr se sentir en sécurité pendant son séjour.

Retrouvez aussi quelques informations sur les communautés de voyageuses où vous pourrez trouver de nombreux conseils avant, pendant et même après votre voyage. C’est aussi un excellent moyen de faire de belles rencontres en voyage.

Voyager Solo en tant que femme #Travel

L’intimité des femmes en voyage

woman in a bath tub

On n’aborde pas souvent le sujet de l’intimité des femmes en voyage. Là encore, tout est question d’organisation et de ressenti par rapport aux solutions possible. Quand on parle d’intimité dans cet article, on parle de sexualité, d’épilation, de choix de protections hygiéniques, soit de sujets moins discutés sur le voyage des femmes solos. Nous allons découvrir ce passage brièvement. Cependant, si vous souhaitez en savoir plus sur l’intimité des femmes en voyage, c’est ici.

La sexualité

Ce sujet n’est pas si différent de la vie quotidienne. Au final, les voyageuses choisissent leur sexualité en voyage comme dans leur pays d’origine. Bien sûr le voyage facilite les rencontres. Le tout étant de ne pas se mettre en danger pendant le voyage, et surtout de se protéger contre les possibles MST.

L’épilation

Après quelques discussions, les solutions qui apparaissent les plus efficaces et qui sont souvent choisies par les voyageuses sont le rasoir, les bandes de cire froides, ou encore les crèmes dépilatoires. Certaines choisissent la méthode naturelle, c’est à dire pas d’épilation.

Les protections hygiéniques

En terme de protections hygiéniques, il y a de plus en plus de choix. Il est parfois judicieux de prévoir celle qui correspondra à votre séjour. Notamment car dans certains pays il est très difficile de trouver des protections hygiéniques, ou sinon d’en trouver, mais alors de mauvaises qualité ou bien peu adapté à vos besoins. Plusieurs options sont possibles, pilule en continu (arrêt des règles), serviettes et tampons jetables, serviettes hygiéniques lavables, cup menstruelle, culotte menstruelle, etc, découvrez les avantages et inconvénients de ces solutions.

Les communautés de voyageuses

woman using smartphone in bed
Crédits Photo Pexel @Retha Ferguson

Les groupes Facebook

Il existe aujourd’hui avec internet pour les voyageuses, beaucoup de possibilités pour être en lien avec des femmes qui voyagent. Pour cela il existe des options gratuites, comme la possibilité de rejoindre des groupes Facebook de voyageuses, en tapant les mots clés adaptés « Femme voyage« , « Voyageuses solo« , « Backpackeuses« , « travel women« , « Voyage femme« , etc. Vous trouverez différents groupes qui pourront vous correspondre. Vous pourrez ainsi échanger avec des voyageuses, et aventurières du monde entier, dans votre langue ou autre.

« We are Backpackeuses ! » est un groupe Facebook où vous trouverez beaucoup d’informations.

Le réseau

Vous pouvez aussi comme vous le faites actuellement, contactez des blogueuses qui voyagent seules ou accompagnées, ou bien demander des conseils aux lecteurs en commentaires. Les articles de blog qui parlent de femmes qui voyagent, sont vraiment l’occasion de créer des échanges avec les femmes intéressées par le sujet. Dans le même esprit, vous trouverez aussi de nombreuses voyageuses sur les réseaux sociaux, comme Instagram. C’est l’occasion, de s’intéresser aux parcours de ces femmes qui voyagent. Puis tout simplement, vous pouvez contacter ces femmes que vous avez rencontré dans votre entourage qui aujourd’hui aiment voyager, pour un partage d’expérience.

Autres options

Il y a existe des solutions pour les femmes qui souhaitent voyager en retrouvant d’autres femmes comme elles. Nous pensons notamment au site web « Copine de voyage » un site qui réunit les voyageuses solos sur différents voyages. Cependant il s’agit d’une possibilité qui a un coût. Si vous ne souhaitez vraiment pas partir seule, n’hésitez pas à solliciter les autres femmes sur les groupes des réseaux sociaux qui sont à la recherche de co-voyageuses.

Les communautés de voyageuses #Travel #Woman

Ces voyageuses qui nous inspirent

Dans cette partie de l’article, nous allons trouver quelques ressources sur ces femmes qui voyagent et qui peuvent être source d’inspiration. De plus en plus de voyageuses, filment et photographient leurs expériences aux quatre coins du globe. Du tour du monde, au road trip, au bateau stop, au weekend improvisé. Être une femme qui voyage en solo, est de plus en plus médiatisé, et accepté par la société. Découvrez quelques-unes de ces femmes qui découvrent et explorent le monde.

crédits vidéo @Brut

Cette voyageuse a quitté son confort pour partir direction le Cap Nord sans argent, à la rencontre du monde et des cultures que celui-ci abrite. Une expérience plutôt hors du commun, car l’aventure sans argent lui fait repousser ses limites, et Sarah Gysler a su l’apprivoiser. Un mode de voyage qui n’est peut être pas pour tout le monde, mais qui ne manque pas d’authenticité et de rencontres.

crédits vidéo TEDx Talks

Cette dernière vidéo est en anglais mais est disponible avec les sous-titres en français. Voici le témoignage de la personne la plus jeune à avoir voyagé à travers tous les pays du monde, qui est Lexie Alford. Découvrez son expérience, et son ressenti face à cet incroyable voyage.

Alors inspirant pas vrai ? Et vous connaissez-vous d’autres voyageuses qui vous inspirent ?


Bilan de l’article : Être une femme qui voyage

activity adventure backlit backpack
Crédits Photo Pexel @Tirachard Kumtanom

Nous espérons que cet article vous a permis de voir que voyager en tant que femme notamment en solo est plus que possible. De plus en plus de femmes voyagent, et cette tendance n’est pas prête de s’inverser. Il y a toujours eu des récits de femmes qui ont parcourues le monde, alors si vous êtes une femme, ne vous bloquez pas car vous êtes une femme. Ne vous fiez pas à toutes les peurs qui sont cultivées autour du voyage en tant que femme. Renseignez-vous au mieux, et demandez aux voyageuses autour de vous. Cette décision très personnelle vous revient, à vous de voir si vous vous sentez de tenter l’aventure ! Mais voyager n’a pas de sexe.

Et vous ? Racontez-nous vos expériences de voyage en tant que femme ? Où avez-vous voyagé dans le monde ? Connaissez-vous beaucoup de voyageuses solo ? Partagez-nous en commentaire vos expériences et vos impressions sur le sujet, n’hésitez pas à échanger entre voyageurs et voyageuses pour plus de conseils.

Et surtout partagez autour de vous cet article pour qu’il puisse profiter à toutes les voyageuses ou futures voyageuses de votre entourage, Merci ! à très bientôt sur notre blog.

You may also like

16 comments

Clo' Voyage août 18, 2020 - 8:46

Hello, j’aime beaucoup le format de l’article. Le thème est également super intéressant. Bravo à toi 😘

Reply
travelcolibri août 18, 2020 - 9:21

Hello ! Merci beaucoup pour ton retour, ça plaît c’est genial, à bientôt ! 🙂

Reply
Xequeo août 18, 2020 - 9:42

Les femmes en voyage n’ont-elles pas aussi deux avantages en voyage? Les langues étrangères qui sont dans l’enseignement plus prisées et maitrisées (comme pour les carrières plus tard) par elles et la capacité de « connivence » avec d’autres femmes à l’étranger (sans parler de la moindre méfiance instinctive de la part des hommes).
Clichés ou réalités?

Reply
travelcolibri août 20, 2020 - 3:29

Merci pour ce commentaire, et le partage de votre réflexion sur la question ! à Bientôt 🙂

Reply
isapixelvoyages août 19, 2020 - 5:05

super article, bien construit et bien documenté. Je suis une femme qui voyage depuis l’âge de 23 ans (j’en ai 59), je ne voyage jamais seule, souvent avec ma meilleure amie, ou parfois en groupe (voyage organisé) car j’avoue ne pas être forcément rassurée par certaines destinations ou pas à l’aise à cause de la barrière de la langue., donc je n’ai pas été confronté au cliché « d’inconsciente », mais récemment on m’a fait remarqué que les femmes « baroudeuses » étaient souvent des lesbiennes, étonnant non comme cliché ? vous en pensez quoi ?

Reply
travelcolibri août 19, 2020 - 6:23

Merci beaucoup pour le partage de votre expérience. Je comprends tout à fait votre point de vue sur votre esprit du voyage souvent accompagnée, qui est finalement propre à chacun. Le fait d’être accompagnée conforte l’entourage en général.
C’est très étonnant, il ne s’agit pas là d’une réalité, car en voyageant j’ai rencontré des femmes de toutes orientations sexuelles, de tout âge, avec des personnalités et parcours professionnels très variés. Donc vraiment aujourd’hui, il n’y pas de profil type ou d’orientation sexuelle spécifique selon moi de voyageuses « baroudeuses ».

Reply
wanderlustmum13 août 19, 2020 - 11:23

Merci pour cet article très intéressant et complet !

Reply
travelcolibri août 19, 2020 - 3:07

Merci beaucoup pour ce retour 🙂

Reply
Carole août 20, 2020 - 2:01

Hello, super article complet ! Je le garde sous le coude pour approfondir certains sujets comme l’intimité en voyage et les réseaux 🙂

J’ai entrepris mon premier voyage solo en sac à dos il y a 2 ans, et les trek organisés 10 ans. Mon entourage n’a jamais compris ce « délire » de vouloir « se faire du mal » et partir seule. Quand je suis partie en mode backpackage, j’avais 36 ans, mon conjoint 45 ans, lui m’a toujours reproché d’être revenue changée. Certains amis prenaient comme référence ce voyage pour dire « elle est comme ça depuis qu’elle est partie ». « Comme ça » signifiait pour moi d’avoir gagné en autonomie, en indépendance, en confiance? Je précise que ces réflexions provenaient principalement de la bouche masculine et une seule amie voyait ma démarche de façon bienveillante.
J’ai voulu repartir avec mon conjoint, qui n’approuvait toujours pas la démarche. Finalement, j’ai décidé de prendre mon sac, ma valise et mon fils pour vivre MA vie, et non la vivre par procuration !

Les mentalités changent mais il est grand temps que ce régime patriarcal où la femme indépendante et aventureuse (re)prenne sa place ^^

Reply
travelcolibri août 20, 2020 - 2:42

Hello, merci beaucoup pour ce commentaire ! Votre témoignage sur votre expérience de vie est vraiment révélateur des préjugés qui existent encore sur le fait de voyager en étant une femme. Votre histoire parlera probablement à d’autres femmes ! En tout cas beaucoup comprendront la magie d’un voyage en sac à dos. À Bientôt ! 🙂

Reply
Cornélia août 20, 2020 - 3:02

Bonjour et merci pour cet article bien complet ! Pour ma part je voyage seule, entre amis et parfois en voyage organisé quand je trouve que la logistique est plus compliquée (trek…). Bref, pas qu’un type de voyage et c’est également ce qui me plaît.
En revanche, au cours de mes derniers voyages, la grande majorité des voyageurs solo croisés étaient des femmes ! Sui-je la seule à avoir remarqué cela ? En tous les cas, c’est devenu très banal finalement. Personnellement, je n’ai jamais eu de retour négatif, au contraire, certains sont admiratifs et ça a poussé certaines de mes amies a tenté l’expérience, sans regret !

Reply
travelcolibri août 20, 2020 - 3:27

Bonjour ! Merci beaucoup pour ce retour sur cet article. Il est vrai que de plus en plus de femmes voyagent seules, et parfois l’on voit même plus de femmes voyageant seules dans des pays souvent considérés plus « risqués ». C’est une bonne avancée ! En tout cas c’est super si cette expérience a donné envie à vos amies, car ce sont des moments qu’on n’oublie pas. à bientôt 🙂

Reply
Swannaëlle août 26, 2020 - 1:59

Bonjour, je trouve votre article très interessant, complet, et bien présenté. Il donne une certaine envie d’autonomie, de liberté, de voyager … merci 🌹

Reply
travelcolibri août 26, 2020 - 2:15

Bonjour, merci beaucoup pour votre commentaire, ça fait plaisir à lire ! 🙂

Reply
escalesetbagages septembre 10, 2020 - 11:20

Hello ! Article hyper intéressant 🙂
Plus qu’à se lancer alors 😉

Reply
Quel est votre voyage de rêve ? - Travel Colibri - Voyage paradisiaque novembre 29, 2020 - 5:39

[…] Vous-même : Sentiment d’introspection à la recherche d’une expérience très personnelle. Pour ceux qui souhaite sauter le cap, allez-voir notre article pour voyager seul/e, les femmes solos pourront être intéressées par celui-ci. […]

Reply

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :