Home Astuces du voyageur Le CV réussi d’un voyageur

Le CV réussi d’un voyageur

by travelcolibri

Si vous cherchez un travail au retour d’un grand voyage ou que vous cherchez un travail sur place, vous devrez optimiser votre CV afin de mettre toutes les chances de votre côté. Or, beaucoup de voyageurs ne savent plus comment valoriser leurs expériences qui sortent du cadre ! En effet, après plusieurs expérience de voyage, il n’est parfois pas évident d’expliquer votre parcours. Cet article est l’occasion de vous montrer quelles sont vos forces, et comment les utiliser pour un retour à l’emploi.

Un CV adapté au pays où vous postulez

capture-de28099c3a9cran-2019-06-13-c3a0-19.22.16.png

C’est une des règles de base, si vous décidez de tenter votre chance dans la quête d’un job à l’étranger ! Chaque pays à ses normes en termes de curriculum vitae et de présentation. Il faut savoir que votre CV est aussi la vitrine de votre expérience professionnelle, c’est aussi la première chose que les employeurs verront de vous. Or, il faut savoir que les CV sont reçus par centaines voire par milliers pour certains postes, et que les employeurs ne le regarderont que quelques secondes, qui sont déterminantes pour la poursuite de sa lecture ou non. Si vous ne respectez pas les codes du pays, votre Curriculum vitae risque de passer à la trappe et de ne pas être considéré par votre potentiel employeur. Par exemple, au Canada, le CV peut faire plusieurs pages, et celui-ci ne comprend pas de photo, en Angleterre, par contre le CV doit faire 2 pages, et être assez concis, puis en Argentine l’on demande souvent d’avoir des références qui sont présentes sur le CV. Les normes d’un CV peuvent énormément varier d’un pays à l’autre, adaptez-vous au code culturel, en vous renseignant sur les bonnes pratiques du lieu que vous convoitez et en présentant les équivalences de vos diplômes, en ayant une traduction irréprochable de votre CV dans la langue du pays d’accueil.

C’est aussi valable pour votre lettre de motivation, que vous pouvez également articulée en fonction des pratiques qui se font.

Des compétences obtenues lors de vos voyages

capture-de28099c3a9cran-2019-06-13-c3a0-19.23.37.png

Voyager développe divers compétences, c’est l’occasion de mettre en lumière, celles que vous avez obtenu lors de vos périples. Vous pouvez dans un premier temps, commencez par faire une liste des compétences que vous avez eues à travers des expériences personnelles dans le pays. Voici quelques exemples :

L’adaptation 

Vous êtes allés en Chine pendant 4 mois, mais vous ne parliez pas un mot de chinois, et les coutumes se sont avérées très différentes des vôtres, vous avez fait face à de nombreuses difficultés de compréhension, mais vous avez réagi avec respect, en essayant au mieux de comprendre la culture du pays.

La flexibilité 

vous avez dû faire face à de nombreux décalages horaires rapprochés, alors que vous suiviez une formation en ligne avec un timing serré en même temps que votre voyage, vous avez su faire face à cette difficulté, et vous montrer flexible.

L’organisation

 Vous êtes parti faire le tour du monde seul, et vous avez préparé votre voyage un an auparavant, en établissant un budget correct en prenant en compte les éventuels imprévus et autres frais, lors de votre voyage vous avez respecté ce budget.

La gestion du stress

Vous avez fait face à un imprévu assez important ou vous vous êtes retrouvé par exemple dans des situations qui ont demandées une grande gestion du stress. Attention, à ne pas montrer que vous vous mettez en danger facilement, ou que vous faites preuve d’une grande inconscience.

Une attitude positive

En voyageant seul/e, vous vous êtes retrouvé dans des contextes difficiles, et vous avez gardé une attitude positive au maximum.

La créativité 

Vous avez participé à un projet sur place qui demande de la créativité ou, vous avez placé votre voyage sous un concept original par exemple.

La curiosité

Vous vous êtes intéressé en profondeur à la culture d’un pays que vous ne connaissiez pas, vous creusé pour en savoir plus, et fait preuve de curiosité.

Le travail d’équipe

 Vous avez appris à naviguer un bateau en équipe avec d’autres personnes, pour que le voyage se passe au mieux, vous avez appris à travailler en équipe.

La motivation

Vous avez réalisé une expédition en montagne, réalisé un trek ou tout autre type d’exploit, et vous avez accompli l’objectif que vous vous étiez fixé. 

Dans un second temps, il est aussi possible que vous ayez obtenu des compétences plus techniques pendant votre voyage, que vous pouvez aussi mettre en avant dans votre CV, comme par exemple :

L’apprentissage d’une langue

 Quand on part à l’étranger dans un pays où l’on ne parler pas sa langue natale, on est souvent amené à progresser dans cette langue si on la connaissait déjà, ou bien souvent on commence à l’apprendre car tout notre environnement repose sur celle-ci. Alors n’hésitez pas à mettre en avant le temps passé sur place si c’est une langue durée, le niveau de langue obtenu, si vous avez fait un séjour linguistique de le préciser, etc.

Un stage ou une expérience professionnelle

qui vous a permis d’acquérir telle ou telle compétence.

Les compétences d’expériences atypiques

navigation d’un voilier, guide touristique officiel dans la jungle d’un pays tropical, Musicien en voyage, etc.

Dans votre CV, vous pouvez donc réservé une partie aux compétences que vous avez obtenue, et lorsque l’employeur vous demandera de lui en dire plus en entretien d’embauche vous pourrez donc les expliquer. Vous pouvez par exemple, baser des compétences que vous avez acquises dans d’autres expériences professionnelles ou à l’université, et des compétences que vous avez acquises lors de vos voyages ou autres expériences personnelles. En effet, nous ne sommes pas uniquement ce que nous avons fait dans nos précédents postes, nous avons aussi parfois des expériences personnelles fortes qui nous apprennent et font parties de nous.

Etre clair dans ses objectifs futurs

capture-de28099c3a9cran-2019-06-13-c3a0-19.25.30.png

Vous devriez, que vous postuliez en voyage ou à votre retour, avoir en tête des objectifs assez clairs afin de faire face à votre recherche d’emploi avec sérénité, et pouvoir répondre correctement aux questions de l’employeur. Vous pouvez vous préparer par exemple, une liste de questions importantes, telles que :

  1.   Combien de temps vais-je rester ?
  2.   CDD ou un CDI ?
  3.   Quand êtes-vous disponible ?
  4.   Temps plein ou temps partiel ?
  5.   Quels sont mes objectifs professionnels futurs ?
  6.   Quels sont les postes susceptibles de m’intéresser ?

Vous pouvez ajouter d’autres questions à votre liste, afin d’affiner votre projet professionnel, et de comprendre l’objectif de votre prochain job, que ce soit un job alimentaire ou le job de vos rêves. Ainsi sur votre CV, vous pourrez indiquer votre date de disponibilité, et l’intitulé du poste que vous recherchez. De plus, vous pourrez orienter votre CV par rapport à votre objectif premier.

Valoriser son expérience

Si vous avez fait un grand voyage ou réalisé un projet du type : bénévolat, école de langue, stage, expérience professionnelle, ou autre, il est essentiel de mettre en avant sur votre CV cette expérience qui ne doit pas apparaître comme un moment à vide ou encore un trou sur votre CV. Pour les expériences qui ne sont pas liées à l’emploi ou à l’éducation, vous pouvez consacrer dans votre CV une petite catégorie projet qui pourrait ressembler à cela :

PROJETS

      Tour du monde 2016-2017 : En stop, durée 12 mois, 15 pays visités, partenariat avec l’agence de voyage x

      Ascension du mont blanc Mai 2014 : 4809 mètres

      Bénévolat au Costa Rica Mars – Avril 2013 : rescue center

Vous pouvez le faire à votre goût en valorisant vos expériences personnelles à l’étranger, car elles montrent aussi votre personnalité, et vos réalisations.

Si pendant votre séjour, vous avez tenu un blog, ou réalisé des vidéos que vous avez postées sur Youtube par exemple, si elles sont adaptées à votre cible et que vous pensez qu’elles reflètent un aspect positif pour votre candidature, c’est l’occasion de le mentionner dans votre CV, si vous souhaitez travailler dans la communication ou encore le journalisme, cela peut être un atout.

Vous pouvez aussi créer une catégorie dédiée aux certifications que vous avez pu obtenir pendant votre expérience, par exemple la réalisation d’un test de langue. Vous pourrez relier ces certifications que vous auriez pu obtenir dans votre pays d’origine, en réalisant par exemple des MOOCS qui sont des cours en ligne.

CERTIFICATIONS

      TOEFL, vous pouvez indiquer ici votre score obtenu

      MOOC marketing digital avec nom de l’université.

Les expériences de voyage sont aussi des expériences qui ont leur place sur un CV et qui peut mettre votre profil en avant en le rendant unique.

Montrer que vous êtes unique

capture-de28099c3a9cran-2019-06-13-c3a0-19.30.09.png

Avoir plusieurs expériences de voyage, c’est aussi vous démarquer, et ajouter une pointe d’originalité à votre CV. C’est un excellent moyen, si vous avez vécu des expériences fortes en voyage, de montrer que vous êtes unique, et que vos expériences vous ont permis d’acquérir des compétences difficiles d’acquérir d’une autre façon. De plus, si vous avez des voyages qui ne sont pas communs, vous attiserez sans doute la curiosité des employeurs !

Vous pouvez ajouter vos hobbies, qui vous différencieront d’autant plus, avec pourquoi pas certaine réalisation que vous pouvez avoir eu à l’étranger : ceinture noire de karaté au Japon, chanteur dans une chorale en Colombie, joueur d’échec en Slovaquie, etc.

Vous pouvez simplement indiquer vos loisirs, vous n’avez pas besoin de forcément avoir obtenu une quelconque certification. Les loisirs, permettent aussi de mieux comprendre la personnalité de quelqu’un et aussi les forces de celle-ci. Voici quelques exemples :

   Sport collectif : Encourage l’esprit d’équipe et le travail en équipe

   Le piano : La rigueur, et la créativité

   Les échecs : esprit stratège et sens de la logique

   La course à pied : endurance

   Théâtre : gestion du stress, et bon communiquant

   Danse : précision, et travail de composition

Pour vous démarquer, pensez à un CV vidéo que vous pouvez réaliser dans le pays dans lequel vous vivez ou bien à travers une vidéo originale dans les pays que vous avez visités. Le CV vidéo doit être bien pensé et être accessible directement via un lien sur votre curriculum vitae numérique par exemple.

La création d’une page Linkedin ou vous pouvez mettre en avant vos expériences est aussi valorisant pour votre recherche d’emploi, car d’avantage d’options sont possibles, vous avez déjà des catégories déjà prêtes à remplir : Expériences professionnelles, formations, licences, expériences de bénévolat, compétences, réalisations, etc. De plus, votre profil peut être accessible en plusieurs langues, ce qui est intéressant pour postuler à l’étranger et pour montrer vos aptitudes en langue étrangère. Linkedin c’est un peu votre CV en ligne accessible au monde entier, alors choisissez bien vos mots clés, et n’hésitez pas à resauter un petit peu !

Vous avez désormais les clés en main pour créer ou mettre à jour votre curriculum vitae, si vous êtes un voyageur en recherche de nouvelles opportunités dans le monde de l’emploi ! Bien sûr un CV doit être adapté à vos expériences personnelles propres, vous pourrez désormais vous servir de ces expériences, pour les mettre en valeur sur votre CV en instaurant de nouvelles catégories, et en valorisant les compétences que vous avez obtenues au cours de ces voyages. N’oubliez pas de construire votre CV sous les normes du pays dans lequel vous postulez pour optimiser vos chances au maximum. Aujourd’hui, avec internet, le monde de la recherche d’emploi évolue chaque jour, profitez de ces outils pour rendre votre CV original et le valoriser. Et vous ? Quels sont selon vous les aspects essentiels à la construction de son CV quand on voyage beaucoup ? Avez-vous déjà rencontré des difficultés suite à votre recherche d’emploi, à la suite d’un long voyage ?

Si vous êtes employeur, que pensez-vous des avantages que peuvent apporter ce type d’expériences sur un CV et que recherchez-vous ?

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements.

credits photo-pixabay.

You may also like

4 comments

 12 raisons de voyager – Travel Colibri août 8, 2019 - 4:47

[…] leçons de vie, et des aventures qui nous forment. Nous vous invitons à découvrir notre article “le CV réussi d’un voyageur” afin d’apprendre à mettre en avant votre profil après un voyage que vous jugez pertinent à […]

Reply
Le retour de voyage – Travel Colibri novembre 11, 2019 - 12:39

[…] ou bien d’envisager un avenir ailleurs. Sur notre blog, vous pouvez retrouver l’article « le CV d’un voyageur » qui peut surement vous orienter pour valoriser cette expérience aussi sur votre `curriculum […]

Reply
Conseils pour trouver un stage à l’étranger – Travel Colibri novembre 23, 2019 - 1:13

[…] Vous pouvez aussi retrouver notre article le CV d’un voyageur. […]

Reply
Devez-vous créer un blog de voyage ? – Travel Colibri mars 1, 2020 - 7:25

[…] Un plus sur votre CV : si votre blog a un aspect professionnel, et qu’il est selon vous un atout supplémentaire à votre curriculum vitae, vous pouvez l’ajouter à la catégorie projet. Il est important vous placez un lien vers votre blog sur votre CV numérique, que celui-ci vous valorise et de ne vous décrédibilise pas. Par la même occasion vous pouvez découvrir notre article le CV d’un voyageur. […]

Reply

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :