Les animaux à voir au Costa Rica

Ce petit pays regorge de merveilles naturelles, et il est possible d’y observer de nombreux animaux en liberté. De plus, un pourcentage conséquent du territoire est protégé (parcs nationaux, réserves biologiques, etc) afin de sauver et conserver la faune et la flore du pays. A travers cet article, vous découvrirez, qui sont les animaux que vous pourrez rencontrer sur votre chemin au Costa Rica. 

Il faut savoir qu’il est facile de s’imaginer en arrivant au Costa Rica, que l’on peut voir des animaux tous les 10 mètres aussi incroyables les uns que les autres. Seulement, ce n’est pas une réalité, les animaux évoluent dans leur espace naturel et sont donc plus ou moins facile à trouver. Le nombre d’animaux que vous verrez dépendra de divers facteurs, votre chance, le temps qu’il fait, l’heure, la région où vous allez, l’affluence des personnes dans ce type de parcs, etc. Cependant, il est tout à fait possible d’en voir avec un peu de patience, et d’attention ! Vous serez peut être très chanceux, et vous en verrez une multitude sur la visite d’un seul parc. Vous pouvez aussi parcourir certains parcs nationaux, par exemple, en choisissant d’être accompagné d’un guide qui connaît très bien le parc et le comportement des animaux pour vous les montrer. Vous pouvez aussi, vous rendre dans des rescues center qui s’occupent des animaux, blessés ou en difficulté, pour découvrir les animaux tropicaux du Costa Rica.  

Il est temps maintenant de découvrir les petits et grands animaux que vous pourriez observer au Costa Rica ! 

Le Colibri

capture-de28099c3a9cran-2019-10-02-c3a0-10.40.02.png

Si furtif et si vif

Comment ne pas le mentionner ? Il fait partie du nom de notre blog. Ce petit oiseau est facilement reconnaissable, de par son long et fin bec qui lui permet récupérer le nectar des fleurs tropicales et sucrées qu’ils aiment tant. De plus, il vous impressionnera par sa rapidité de battements d’ailes qui représente environ 50 battements à la seconde ! C’est un oiseau très vif, que vous pourrez sûrement observer dans votre jardin à San José ou ailleurs au Costa Rica. 

Le paresseux

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.41.10.png

Avec son sourire si malicieux

L’emblématique paresseux ne sera surement jamais très loin de vous, on peut souvent l’observer perché très haut à un arbre. On l’aime pour son côté mignon et son temps de déplacement qui est plutôt lent ! N’oubliez pas vos jumelles pour encore mieux l’observer. Si celui-ci est descendu, c’est certainement pour faire ses besoins pour lesquels il descend environ toutes les 2 semaines, action qui peut s’avérer plutôt risqué pour lui, car il peut rencontrer de nombreux prédateurs. Vous pourrez en rencontrer beaucoup au Costa Rica, par ailleurs, vous remarquerez qu’il est représenté sur beaucoup d’objets issus de l’artisanat ou même de souvenirs. 

Le jaguar

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.42.22.png

Si secret 

Ce félin au pelage jaune, tacheté de noir, vit aussi au Costa Rica. Il n’est vraiment pas facile de l’observer, il va falloir faire preuve d’une grande patience. Bon courage pour le trouver, beaucoup de costaricains n’en n’ont jamais croisé et peut être que celui-ci vous donnerait quelques frissons si vous le rencontrez. 

Le singe hurleur

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.43.22.png

Au hurlement si puissant

Ce singe est un singe qui vous surprendra par son cri très impressionnant, surtout si vous vous trouvez en pleine jungle ! En effet, il est possible d’entendre son hurlement à plus de 4km. Il ne se déplace pas seul mais en petit groupe, et se nourrit essentiellement de feuillages ainsi que de fruits. Il n’est pas si rare de pouvoir les observer au Costa Rica, vous pourriez même vous faire légèrement réveiller par leur hurlement au petit matin, en dormant tranquillement dans votre hôtel, comme ce fût notre cas. Ceux que vous rencontrerez au Costa Rica sont en général noirs. 

Le quetzal resplendissant

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.44.47.png

Ce symbole d’amérique centrale

Comme son nom l’indique, cet oiseau magnifique qui porte une petite houppe sur la tête avec son habit vert et son ventre rouge, à la particularité d’avoir une queue mesurant presque un mètre, et d’avoir un plumage qui réfléchit la lumière du soleil. C’est un oiseau qui a une importante symbolique en amérique centrale, notamment de par les croyances des mayas et des aztèques qui voyaient en lui un dieu. Il vit dans les hauteurs, vous pourrez davantage l’observer dans la réserve de Monteverde ou encore dans le parc “los quetzales”. C’est un oiseau menacé par la déforestation, et qui est rare ! Il faut donc le protéger, d’autant plus qu’il ne peut pas vivre en captivité, sinon il se laisse mourir

Le tapir de baird

qui doit être absolument protégé

Cette espèce est en voie de disparition, c’est un amoureux de l’eau et de la terre, où il passe du temps. Vous remarquerez son long museau qui fait de lui un animal doté d’un très bon odorat, de plus, il a une ouïe excellente. 

Le singe capucin 

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.46.20.png

et sa grande intelligence 

Ce singe de taille moyenne, est facilement reconnaissable par son pelage noir sur le corps, et jaune sur son visage et le haut de son corps. Il est plutôt commun de le rencontrer au Costa Rica, nous en avons notamment vu au parc national de Manuel Antonio. Ils se nourrissent essentiellement de fruits et d’insectes. Vous remarquerez que ce singe est très actif, ils peuvent paraître plutôt joueurs entre eux, mais il faut savoir qu’une véritable organisation existe dans ces groupes de singes.

Les tortues marines

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.47.13.png

ces belles nageuses

Au Costa Rica on trouve 6 espèces de tortues marines, vous les verrez peut être pondre leur oeufs sur les plages du Costa Rica où aux premiers pas de leurs bébés tortues. Celles-ci ont une très bonne mémoire, car elle retourne généralement au même endroit pour les pondre. Il y a plusieurs saisons pour assister à ce spectacle de la nature, et surtout témoignez du plus grand respect envers elles. 

Le crocodile et le caïman

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.48.03.png

les redoutés #1

Au Costa Rica, vous trouverez des crocodiles et des caïmans qui se trouvent fréquemment à l’embouchure de certains fleuves ou cours d’eau, qui se jettent ensuite dans la mer ou l’océan Les zones habitées par les crocodiles sont souvent indiquées par un panneau. Si vous souhaitez les observer, vous pourrez très certainement en voir, sur le rio tarcoles. 

Le toucan 

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.49.21.png

et son majestueux bec

Vous pourrez voir plusieurs sortes de toucan au Costa Rica, dont notamment le toucan à carène ou le toucan de swainson. Cet animal est assez incroyable, de part son bec imposant coloré, et fait partie des oiseaux grimpeurs. En effet, on peut le voir faire de petits sauts afin de rejoindre une autre branche. Si vous allez au Costa Rica, vous entendrez peut être l’histoire du toucan appelé Grecia, qui fût mutilé par des Hommes, et ensuite sauvé par un refuge. 

L’iguane

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.50.14

et ses poses au soleil !

Vous les verrez souvent sur les plages du Costa Rica au soleil, dans les arbres, parfois par dizaines, ils sont souvent immobiles, et bien installés à leur place. Ils peuvent garder la même place pendant plusieurs heures. On trouve notamment au Costa Rica l’iguane vert, qui peut mesurer jusqu’à 2 mètres de long. Au Costa Rica, on appelle cette espèce “Iguana iguana”.

Le lézard Jésus-Christ

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.51.23

et son pouvoir incroyable

Ce nom lui a été donné car ce petit reptile très vif, est capable de courir sur l’eau sur plusieurs mètres. Ce lézard qu’on appelle aussi un basilic vert, est capable d’utiliser cette technique pour se protéger de ses potentiels prédateurs dans la jungle. Il est vert avec quelques nuances de bleu, et porte très bien sa crête. Il est  seulement présent dans quelques pays d’Amérique Centrale. 

La rainette aux yeux rouges

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.52.42.png

et ses couleurs vives

Ce petit amphibien, est admiré pour sa belle couleur verte et bleue, ainsi que ces grands yeux rouges. Même si ces belles couleurs nous surprennent, elles révèlent cependant à ses prédateurs, sa nature toxique. Cette grenouille vit la nuit, même si avec beaucoup d’attention on peut l’apercevoir la journée. 

L’ocelot

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.53.37.png

et son parcours dans les arbres

Ce félin tacheté ressemble à un très grand chat sauvage, vous pourrez peut être l’apercevoir dans les arbres dans la jungle costaricaine, mais il faudra être chanceux ! 

Les serpents

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.54.54.png

les redoutés #2

Il existe de nombreuses espèces de serpents au Costa Rica, dont certaines étant vénimeuses ou mortelles comme le fer de lance par exemple. Prenez vos précautions en regardant où vous marchez et en faisant aussi attention aux arbres, mais bien souvent les serpents ont plus peur de l’Homme que vous ne pouvez le penser. 

Le coati à nez blanc

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.55.54.png

et sa curiosité

Cet animal plutôt curieux, et omnivore, pourrait jeter un coup d’oeil ou un peu plus que ça, à vos poubelles, pour rechercher ce qui l’intéresse. Son pelage est brun et comme son nom l’indique, il a un long nez blanc. 

Côté insectes

La fourmi paraponera

Celle qu’on n’aimerait pas croiser

Cette fourmi est connu pour sa piqûre qui est très très douloureuse, à tel point que celle-ci est comparée à une balle fusil, cette fourmi est aussi appelé comme ça. La douleur peut durer des heures, voir une journée. Au Costa Rica vous trouverez son appellation “bala”

Le papillon Morpho bleu 

Capture d’écran 2019-10-02 à 10.57.24.png

Ce plaisir pour les yeux

Ce papillon peut mesurer jusqu’à 20 centimètres, son bleu presque brillant et luisant, lui donne cet aspect magnifique, presque magique. 

Nos conseils pour voir les animaux au Costa Rica : 

  • rester calme et silencieux pour ne pas faire fuir les animaux qui seraient à proximité. 
  • être observateur et patient, un grand nombre d’animaux peuvent se confondre dans leur espace naturel. 
  • Apprenez à connaître l’animal pour mieux l’observer : vit-il la nuit ou le jour ? où aime t’il se trouver ? où passe t’il la plus grande partie de son temps ? de quoi se nourrit il ? Quel est son cri ? 
  • Prendre en compte la saison (par exemple si vous voulez voir des baleines, une période en particulier y est propice).
  • emporter des jumelles pour encore mieux les observer.
  • éviter les heures où les parcs nationaux et réserves sont remplis.
  • Favoriser les lieux les plus propices à l’observation d’animaux, Corcovado est sans doute l’un des meilleurs, suivi de lieux comme le parc manuel antonio, Monteverde etc.
  • Choisir un guide car il connaît les animaux, il pourra vous les montrer facilement, et vous apprendre pleins de choses sur eux.
  • et bien sur avoir un peu de chance, car vous ne pourrez pas prévoir le comportement des animaux. 

Ce sont quelques exemples, mais il y en a pas d’autres, vous trouverez des milliers d’espèces d’animaux au Costa Rica. Si cet article vous a plu, nous pourrons réaliser un deuxième article sur le sujet, il y en a encore pleins d’autres à découvrir. 

Il est important de respecter les animaux et leur habitat quand vous les rencontrerez, en restant discret, en ne les nourrissant pas, et en ne les touchant pas, pour leur bien-être et aussi le vôtre car même s’ils sont mignons certains peuvent aussi être dangereux. Si vous souhaitez les aider, et leur permettre de vivre une belle vie à l’état sauvage, vous pouvez aussi vous rapprocher d’associations ou de rescue center, ou pourquoi pas vous même devenir bénévole.

Vous serez sans doute bouleversés par la beauté des paysages du Costa Rica, ainsi que les animaux qui y vivent, car c’est assez insolite à vivre, et ça donne envie d’aider à protéger ces animaux. Et vous ? Quels animaux avez-vous rencontré au Costa Rica ? Quels ont été vos petits favoris ? Partagez avec nous, vos rencontres avec les animaux du Costa Rica. à bientôt sur notre blog !

Si vous voulez en savoir plus sur le Costa Rica, découvrez nos articles précédents :

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements. 

credits photos-pixabay

5 commentaires

Laisser un commentaire