Meilleurs souvenirs au Costa Rica

Le Costa Rica a été une expérience forte, dont on se souviendra toute notre vie, des paysages à couper le souffle, des rencontres chaleureuses, un mode de vie différent, et surtout un pays pas comme les autres. Un peu par hasard, on a découvert ce pays, d’abord j’ai commencé à le découvrir seule puis mon chéri est arrivé et l’a découvert avec moi. A travers cet article, vous pourrez goûter un peu aux moments magiques que nous avons vécus là-bas. Ça n’a pas toujours été le cas, nous avons aussi eu des moments « sans », ce qui est plutôt normal en plusieurs mois de voyage. C’est le moment de découvrir nos meilleurs souvenirs au Costa Rica à travers cet article.

Observer la ponte des tortues la nuit sur une plage du Costa Rica 

Cette expérience était totalement insolite ! Nous avons participé à une excursion avec un guide expérimenté, qui avait une très bonne connaissance des tortues marines. Un minicar est venu nous chercher devant notre hôtel en début de soirée à Samara, une famille nous a ensuite rejoins, nous étions un très petit groupe, ce qui était plutôt agréable pour ce type d’activité. Nous avons ensuite commencé à emprunter une route qui secouait un petit peu pour arriver à une grandiose plage que la lune éclairait bien, et même un peu trop. En effet, les tortues marines sont plus amenées à venir pondre leurs œufs sur la plage en fonction de facteurs tels que la lune, ou encore la marée. Nous sommes descendus du minicar et nous avons commencé à marcher le long de la plage avec notre guide pour voir si nous observions une tortue, il était peut être 22h. Bien entendu pour ne pas déranger les animaux, nous n’avions en aucun le droit d’utiliser une lumière blanche. Seul le guide, avait une lumière rouge il me semble. C’était assez incroyable, car notre guide qui était daltonien, était capable de voir pleins de choses dans le noir, comme un oiseau à 20 mètres.

Nous avons cherché pendant environ 30-45 minutes pas de tortues à l’horizon, quand soudain, un orage commence à montrer le bout de son nez. Il faut savoir que nous sommes partis durant la saison des pluies au Costa Rica. Nous nous sommes abrités, et nous avons pu profiter d’une boisson, en attendant que l’orage se calme. Nous commencions à nous dire que nous ne verrions pas de tortue ce soir-là, quand soudain une tortue est sortie de la mer, pour venir faire son nid et pondre ces œufs. Les guides nous ont indiqué à quelle distance nous devions restés des animaux, et à quel moment nous pouvions venir la voir de plus près pour que celle-ci ne soit pas dérangée. C’était incroyable de voir ce spectacle, nous pouvions voir ces dizaines d’œufs tomber un à un dans ce trou de sable, il y en a eu presque 60 ! La tortue marine, a ensuite recouvert son nid, et semé la pagaille dans d’autres endroits de la plage pour tromper ses prédateurs et protéger ses petits. Celle-ci a ensuite regagnée la mer tout doucement après avoir accompli sa mission.

Des bénévoles sur place, ont par la suite, récupérés les œufs pour les replacer à un endroit plus sûr, afin de protéger les futurs bébés. Ils surveilleront la sortie des nouveaux nés, pour qui la mère ne reviendra pas, car une fois la ponte terminée, la femelle tortue ne reviendra pas pour ses petits sur cette plage. Cependant, elle a une très bonne mémoire, et reviendra probablement sur cette plage pour revenir pondre de nouveaux œufs. Nous avons en tout cas adoré cette expérience, particulièrement spéciale à vivre. On s’est senti un peu seul au monde, au milieu du spectacle grandiose de la nature. On a ensuite regagné notre hôtel en minicar, avec des étoiles plein les yeux. 

Faire du scooter à côté du volcan Arenal

Capture d’écran 2019-08-11 à 17.11.10.png

 Quand nous avons posé nos valises dans la ville de La Fortuna pour quelques jours, nous avons eu l’idée de louer un scooter pour une durée d’environ 24h. Nous avons trouvé très contraignant les déplacements en transports en commun pour avoir accès aux activités qui se trouvaient aux alentours du volcan Arenal, si nous souhaitions faire des activités, nous avions alors besoin de réserver des activités auprès d’entreprises touristiques qui viendrait nous chercher en shuttle à notre hôtel. Or, nous avions envie d’avoir plus de liberté dans nos déplacements, pour cette raison, cette option nous a paru être assez intéressante. . Nous avons alors passé quelques jours inoubliables. Nous avons alors exploré le parc national de l’Arenal, qui est un très grand parc, avec différents points d’accès en fonction du temps de marche que vous souhaitez effectuer et du point de vue que vous voulez avoir. En nous promenant, nous avons pu observer plusieurs animaux, et une nature qui ne semblait pas avoir de limite. Un vrai dépaysement, à côté d’un volcan en activité ! Si le ciel est dégagé vous pourrez bien le voir, de plus, la nuit il est parfois possible d’observer ses coulées de lave.

Nous nous sommes également déplacés jusqu’aux sources chaudes accessibles gratuitement, car elles sont sauvages, et peu connues. Cependant, nous ne recommandons pas spécialement cet endroit, car quand nous y sommes allés, nous avons trouvé le lieu très bondé, et quelques déchets qui rendaient le lieu un peu moins magique. Vous remarquerez qu’aux alentours du volcan Arenal, de nombreux hôtels proposent des sources chaudes à des tarifs variés.

Nous avons aussi roulé à proximité du lac du volcan Arenal, qui était très beau et d’un calme incroyable. Il était d’ailleurs possible de faire du Kayak sur ce lac, ce qui promettait d’être une expérience incroyable, cela doit encore être possible. Nous avons aussi emprunté des routes qui montaient pour atteindre un parc, qui offrait des paysages perdus dans la brume qui se trouvait presque à notre niveau. Il s’agissait de l’Arenal Hanging Bridges Park, que nous avons pris le temps de visiter notamment pour ses ponts suspendus que nous n’avions pas fait à Monteverde. Nous n’avons pas été déçus par ce parc que nous avons trouvé sublime. Le Costa Rica est un pays magnifique qu’il est possible de faire sans moyen de locomotion propre (voiture, moto, scooter) mais où l’on se sent beaucoup plus libre quand on en a un, car beaucoup de lieux ne sont pas accessibles en transport, ou avec des contraintes comme des horaires très limitées, etc.

 Manger chez une famille costaricaine

Au Costa Rica, nous avons été bien entourés, nous avons eu l’occasion de déjeuner à plusieurs reprises comme invités chez une famille costaricaine, et ainsi de goûter aux plats de la maman costaricaine. Ce sont de très bons souvenirs pour les moments partagés ensemble, les multiples conversations qui nous ont appris beaucoup sur le pays, la culture, et nos différences culturelles. Nous parlions de tellement de choses, cela pouvait très bien être le style vestimentaire entre la France et le Costa Rica, les expressions ticas dont on n’avait pas connaissance, les éruptions volcaniques qu’ils avaient pu connaître, ou encore la meilleure façon de faire des empanadas. Par ailleurs, si vous voulez en apprendre plus sur les mots et expressions qui sont utilisées au Costa Rica, vous pouvez découvrir l’article “les expressions typiques Costarricenses”, cela permet de comprendre la culture sous un autre angle. Et encore, nous n’avons pas eu le temps de noter toutes les expressions car elles sont très nombreuses, même s’il est probable que la langue française présente aussi le même problème. Le repas prenait souvent beaucoup de temps à être préparé avec beaucoup d’amour, et des produits frais made in Costa Rica. 

Les plats costaricains que nous avons pu goûter pendant le séjour, était en général des plats riches, et comportant une variété de légumes ainsi que de fruits tropicaux assez incroyable. Par exemple, nous avons mangé : des casados, de la sopa negra, du gallo pinto, de la purée d’haricots noirs, de l’avocat, du pico de gallo, del arroz con leche, des patacones, des bananes plantains caramélisées, caldo de res, etc..

Nous avons également goûté à de très bons “fresco” de fruits, des jus/smoothies que l’on boit souvent pendant le repas et en dehors. On en a bu des tas, et notre préférence s’est porté pour le Guanabana, un vrai délice ! Si vous voulez en savoir plus, sur la cuisine costaricaine, vous pourrez découvrir notre article sur 9 ingrédients typiques du Costa Rica. Cet article vous permettra de connaître davantage la cuisine costaricaine. Ces moments ont été un vrai plaisir à partager ! Aujourd’hui, nous avons tenté de reproduire certaines influences de la cuisine que nous avons découvert au Costa Rica, grâce aux conseils que nous avons reçus. En France, il est plus difficile de réaliser ces plats, car il faut trouver les ingrédients pour le faire, alors si vous partez au Costa Rica, profitez en un maximum pour goûter tout ce qu’il vous plait, en route vers de nouvelles expériences culinaires. 

Observer les dauphins, et les baleines en bateau sur l’océan pacifique

Capture d’écran 2019-09-23 à 11.30.06.png

On s’en souviendra probablement pour toujours ! Une grande première pour nous d’avoir la chance d’observer les dauphins, les baleines et les tortues de mer en liberté. Nous avons réservé une excursion en petit groupe pour partir à la rencontre de ces animaux marins. Nous avons pris un bateau sous un grand soleil, en matinée pendant la saison des pluies, alors un bon conseil, n’oubliez pas votre crème solaire, si vous ne voulez pas ressembler à une vraie tomate. Il faudra aussi prévoir le maillot de bain. Les guides ont été extras et nous ont expliqué l’histoire de ces animaux, au bout d’environ 30 minutes de bateau nous avons pu voir les premiers dauphins qui circulaient en bancs et qui aimaient rester près du bateau. C’était magique de se trouver à bord de ce bateau et de pouvoir les voir de si près. Nous avons même eu l’occasion de voir plusieurs espèces de dauphins. 

Le bateau s’est arrêté plus loin, et nous avons pu nager dans l’océan à quelques kilomètres du bord de la plage, où nous pouvions apercevoir les dauphins au loin, qui pouvaient alors décider de venir s’ils le souhaitaient. Malheureusement, ils ne sont pas venus proches de nous, une fois dans l’eau, mais c’était déjà pas mal de les voir si près en bateau. En remontant, nous avons fait une petite pause boisson, et ananas, ce qui était un peu le rêve. puis nous avons repris le bateau et avons eu la chance de voir des baleines et plus particulièrement une baleine avec son petit qui se dirigeait vers l’argentine. A savoir, le mois d’août, est un des mois les plus propices à l’observation des baleines au Costa Rica. On se sent tout petit à côté d’elles qui se déplacent à une vitesse assez impressionnante. Nous avons ensuite continué notre chemin, et nous avons croisé des tortues marines en pleine reproduction, ce qui peut durer des heures et des heures. Pour finir ce tour en bateau, nous avons fait un peu de snorkeling, pour lequel on nous a fournis tuba, masque et palme. L’expérience n’a pas été optimale malheureusement, car le sable était beaucoup remué dans l’eau, ce qui rendait la vision assez limité. Je pense que la qualité du snorkeling, dépend de nombreuses conditions, qui n’était peut-être pas réunies en ce jour. Dans tous les cas ça a été une expérience au plus proche de la nature forte, avec des guides passionnés, et fiers de nous partager leurs connaissances sur le sujet. 

C’est un plaisir de partager avec vous nos plus belles expériences au Costa Rica, qui vous donneront peut être des idées d’expériences à vivre une fois sur place. Et vous ? Si vous avez séjourné au Costa Rica, ou que vous y vivez actuellement, quels y sont vos plus beaux souvenirs ? Partagez-nous vos meilleurs moments au Costa Rica. Abonnez-vous à notre blog pour recevoir nos prochains articles, à très bientôt ! 

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements. 

Credits photos-Pixabay

5 commentaires

  1. Waouhhh trop de chance d’avoir pu observer la ponte des tortues… J’espère pouvoir réaliser ce rêve un jour… Le Costa Rica semble un pays magnifique. Cela fait plusieurs années qu’on songe à y aller…

Laisser un commentaire