La sécurité au Costa Rica

Le Costa Rica est le pays le plus sûr d’Amérique Centrale ! En effet, les pays avoisinants sont sujets à d’importants problèmes de sécurité et de corruption. Bien que le Costa Rica soit le pays le plus sécuritaire en Amérique centrale, il n’est pas le plus sûr d’Amérique Latine. L’indice de sécurité le plus élevé est détenu par l’Argentine.

Il faut savoir que la sécurité en Amérique latine est totalement différente de la sécurité en Europe, ou encore au Canada.

Éviter certains quartiers

Il y a des quartier au Costa Rica où tu n’aimerais pas te perdre. La ville de San José est une des plus dangereuses, car c’est une grande ville. Cependant, il faut prendre ses précautions dans chaque endroit où tu vas, surtout quand le tourisme y est plus important. Renseigne-toi auprès des locaux sur les quartiers où tu ne dois pas aller, car en Amérique Latine, la sécurité peut changer d’une rue à une autre.

Exemple de bon quartiers à San José

Se fondre parmi les locaux

Il est important de s’adapter à la population locale, ne vous faites pas remarquer. Il est très facile de repérer les touristes dans leurs attitudes. Alors n’adoptez pas un comportement irrespectueux, ne portez pas de bijoux de valeurs, ni de sommes d’argent importantes sur vous, et lorsque vous payez ne sortez pas de liasse de billets. Restez discret avec l’argent. Par exemple pour prendre le bus si vous devez payer 300 colones ne payez pas avec un billet supérieur à 2000 colones. Il faudra éviter de payer des petites sommes avec des gros billets. Vous pouvez aussi choisir d’avoir une pochette secrète bien gardée sous vos vêtements.

Garder une copie de votre passeport sur vous

Il est possible que la police vous contrôle pour plusieurs raisons : votre comportement qui lui paraît suspect, pour savoir si vous n’avez pas dépassé plus de 90 jours sans visa dans le pays. Cependant, il n’est pas conseillé de montrer son vrai passeport, mais plutôt une copie de celui-ci que vous garderez toujours sur vous.

Se déplacer en Uber dès la nuit tombée

Si le déplacement est à quelques mètres de chez vous et qu’il est 19h, il est possible en tant normal de se déplacer sans problèmes. Mais il est fortement conseillé dès la nuit tombée à 18h de se déplacer en Uber pour éviter les vols à l’arraché pratiqués par les motos en général. Il se peut que vous rentriez à 22h seul sans le moindre problème mais il se peut aussi que vous soyez victime d’un vol, ce qui n’est pas rare surtout à San José où il est peu conseillé de se promener à la nuit tombée. Cependant, Uber est illégal dans le pays, mais vous aurez la certitude que votre véhicule est géolocalisé et arrive bien ou il doit arriver en règle générale. En tout cas au Costa Rica c’est une pratique très courante. Il existe aussi les taxis, et les taxis pirates qui font des prix au trajet, mais ce sont des options parfois plus chères concernant les taxis, et moins sures.

Se lever tôt le matin et se coucher tôt

Ici, le soleil se lève à 5h45, et la ville aussi ! Ici, on vit la journée jusqu’à 18h et le reste du temps se passe souvent dans les maisons ! Si tu veux profiter un maximum et ne pas te sentir limité par parfois un manque de sécurité le soir dans les villes comme San José, lève toi tôt et tu ne sentiras pas ce décalage avec les soirées.

Avoir une assurance voyage

Il est conseillé d’avoir une assurance voyage en cas de petit pépin de santé, pour éviter les frais de santé exorbitants sur place. On ne sait jamais, surtout si vous partez pour une durée supérieure à 3 semaines. Aujourd’hui, tout se fait, à la semaine près. Prévoyez un délai de deux semaines pour l’obtenir, vous pouvez vous renseigner auprès de la plus connue Chapka assurance, mais aussi auprès de votre assureur qui a peut-être quelque chose d’intéressant à vous proposer !

Il est tout à fait possible de vivre bien à San José ou ailleurs au Costa Rica, c’est une question d’adaptation et de bon sens, et comme dans chaque ville dans le monde la criminalité existe, il faut surtout changer ses habitudes. Pas de panique, je suis partie comme femme seule au Costa Rica et si on respecte certaines règles de bon sens cela limite fortement les risques, je pense !

Quels sont vos conseils ?

 

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements.

credits photo-pixabay.

Laisser un commentaire