L’intimité des femmes en voyage

Que vous partiez pour un court séjour ou pour un long voyage au bout du monde, à travers cet article vous découvrirez nos conseils sans tabous sur l’épilation, la sexualité, et les règles en voyage. Cet article est destiné aux femmes qui rechercheraient des informations sur ces sujets mais aussi aux hommes qui aimeraient en connaître un peu plus sur nous ou qui aimeraient aider leur copine pourquoi pas ! L’invitation au voyage est toujours l’occasion de se connaître d’avantage et ce sur pleins de niveaux, car il signifie souvent adaptation et découverte. Pour plus d’informations sur voyager en tant que femme, vous pouvez aller voir notre article précédent.

L’épilation

sexualitc3a94-e1571410590310.png

C’est un sujet qu’on n’oublie pas, les préférences varient sur la question de l’épilation mais une chose est sûre, c’est que chaque femme a sa vision de la féminité, alors avec ou sans poil, à vous de voir, ce que vous préférez et ce que vous dit votre vous intérieur. 

Les possibilités, les plus pratiques : Le rasoir, les bandes de cires froides, Les crèmes dépilatoires, la pince à épiler, et le naturel. Ce dernier restant la solution la plus simple, vous pouvez aussi voir comment sont les salons d’esthétique dans le pays où vous êtes pour une épilation qui tient plusieurs semaines parfois à moindre coût. 

Celles qui s’y prêtent un peu moins et pourquoi : la cire chaude, il n’est pas toujours facile de la faire chauffer et de l’appliquer dans certaines conditions de voyage, et l’épilateur électrique s’il se branche peut ne pas fonctionner correctement si la prise ou la tension du courant est différente que celle du pays où vous l’avez acheté.

Si je devais choisir, je choisirais le rasoir, car je trouve ça rapide et pratique, et je laisserais peut être un peu plus le naturel à sa place. Puis pour l’expérience, je pourrais tenter des instituts à l’étranger pour l’épilation. 

La sexualité

sexualitc3a91-e1571409549550.png

Partir en voyage ne veut pas dire laisser sa sexualité de côté, bien au contraire. Les femmes célibataires pourront se laisser tenter par une ou plusieurs belles histoires de l’autre côté de l’océan, et les femmes en couple pourront redoubler de créativité pour faire chavirer leur moitié, et rendre leurs retrouvailles inoubliables. 

Concernant la sexualité en voyage, il est bien sûr recommandé de se protéger, et conseillé d’emmener des préservatifs, car ils ne sont pas facilement accessibles partout, n’ont pas la même qualité ou bien peuvent s’avérer être relativement chers. Si vous souhaitez emmener un sextoy dans votre bagage dans l’avion, pensez à vérifier où vous allez et ce que dit la loi, car certains pays l’interdisent. Si c’est possible de l’emmener, pensez alors à retirer les piles. 

Si vous êtes en couple, ou que vous ne vous êtes pas protégé avec quelqu’un, que vous avez eu un oubli de pilule, pensez à emporter une pilule du lendemain, car certains pays notamment souvent où l’IVG est interdit, ne proposent pas de pilule du lendemain à la vente, et celle-ci pourrait bien vous aider ! Vous pouvez la demander en pharmacie avant votre départ. 

Pour les femmes homosexuelles, il existe pleins de destinations où les discriminations se font rares, cependant prudence car certaines destinations sont très peu tolérantes et certaines considèrent l’homosexualité comme étant illégale, et les peines appliquées sont dramatiques. Il est important de se renseigner au préalable sur les moeurs et la législation en vigueur du pays. 

Voyager quand on a l’endométriose

C’est une thématique qui me semblait importante à aborder car selon un article de l’Inserm, elle toucherait environ 1 femme sur 10, ce qui est plutôt beaucoup.

L’endométriose est une maladie encore assez méconnue qui a pour symptômes souvent de très fortes douleurs pendant les règles, pendant les rapports, etc. Si vous pensez en souffrir, n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue qui pourra vous diriger vers quelqu’un de spécialisé qui posera un diagnostic. 

Voyager avec l’endométriose peut être assez compliqué parfois, et je suis plutôt bien placée pour en parler, car les douleurs et les malaises peuvent vouloir dire rester au lit, plutôt que de visiter ce musée que vous vouliez tant voir, ou cela peut très bien vous faire ressentir de l’appréhension à l’idée de voyager seule. L’endométriose peut être vécue différemment en fonction des cas. Certaines femmes qui ont l’endométriose ont une pilule en continu, et n’ont plus leurs règles, elles vivent ce qu’on peut appeler une « ménopause artificielle ». C’est peut être une solution qui vous conviendrait si vous souffrez à chaque cycle menstruel, ce qui pourrait affecter votre prochain voyage. Parlez en à votre médecin lors de votre prochain rendez-vous médical, notamment s’il s’agit d’un long voyage. 

Sinon il peut être intéressant de s’accorder plus de temps et se mettre moins de pression au niveau du nombre de visites à faire, vous pouvez prévoir un temps pendant ce séjour pour ces moments où vous vous sentirez un peu moins bien. Si vous perdez un flux important de sang, vous pouvez combler vos carences en fer, pour vous sentir moins fatiguée. Certaines essayent des techniques comme l’ostéopathie, l’auto-hypnose, et des médecines douces, qui peuvent peut être vous aider avant votre départ. Vous pouvez emmener une petite bouillotte, qui pourrait vous aider dans ces moments pendant votre voyage.

Les règles et protections périodiques

culotte1-e1571410690885.png

Les règles, les ragnagnas, les anglais qui ont débarqués, et compagnie, continuent de nous suivre même en voyage, voici quelques options, vous pourrez ensuite choisir parmi une des ces options ou non en fonction des facteurs qui vous intéressent le plus. Car après tout chaque personne est unique, et a donc ses propres standards, alors à vous de voir ! 

La pilule en continu 

C’est une option que choisissent certaines voyageuses, cependant les avantages et inconvénients restent parfois flou. L’avantage certain est de ne plus avoir ses règles, mais il est possible d’avoir quelques saignements mais cela peut arriver à n’importe quel moment, il peut être pratique d’avoir une protection sur soi en cas d’urgence notamment pendant un voyage. Pour prendre cette décision, prenez rendez-vous avec votre gynécologue, afin de savoir si c’est une bonne option pour vous, et si oui avec quelle pilule. 

Serviettes et tampons

Avantages 

  • l’usage des serviettes est facile et celui des tampons peut être facilité grâce à l’application avec applicateur. 
  • Le tampon pour aller à la piscine, à la mer ou faire du sport est souvent plus pratique que l’utilisation des serviettes. 
  • Il existe des serviettes et tampon qui sont adaptés à vôtre flux, vous pouvez donc avoir des serviettes hygiéniques pour la nuit. 
  • Vous pouvez facilement faire quelques réserves dans votre sac si votre voyage n’est pas de très longue durée
  • Les serviettes sont peut être une option plus simple pour une jeune femme qui vient d’avoir ses règles. 
  • En voyage c’est plutôt pratique de passer aux toilettes pour utiliser ce type de protections pendant vos règles. Pour vous sentir plus à l’aise, vous pouvez emporter avec vous des petites lingettes. 

Inconvénients

  • La sensation de porter une serviette hygiénique ou un tampon n’est pas toujours agréable. Je trouve que le tampon peut parfois relever d’une sensation d’inconfort au cours de la journée, et la serviette hygiénique peut parfois provoquer une sensation de frottement désagréable.
  • Même si le risque est très faible, il existe le syndrome du choc toxique avec les tampons.
  • Il y aurait une bonne partie de ces protections hygiéniques qui auraient une composition controversée (Glyphosate, pesticides, dioxines, etc).
  • Il faut les changer assez régulièrement en fonction du flux que vous avez. 
  • Le mode d’insertion des tampons ne convient pas à toutes.
  • Ce n’est pas une bonne idée pour protéger l’environnement.
  • Peu après un accouchement le tampon n’est pas recommandé.
  • Quand il n’y a pas de poubelles c’est pas forcément le top de les garder dans son sac en attendant la prochaine poubelle. 
  • En voyage, on ne trouve pas partout ce type de protections hygiéniques, pour plusieurs raisons, dans des pays où les femmes n’y ont déjà que très peu accès, dans des pays où il n’existe que des serviettes et pas de tampons, etc.. 

La cup menstruelle

Avantages 

  • C’est une option beaucoup plus écologique.
  • Solution très économique comparé à l’achat régulier de protections type serviettes et tampons jetables, en général une cup coûte entre 10 et 30 euros, et elle peut être utilisée pendant des années. Paraît-il qu’elles pourraient durer 10 ans ! 
  • Il existe plusieurs tailles en fonction de plusieurs facteurs (flux, femme ayant accouché ou non, pratique sportif intense, etc), vous pourrez facilement avoir des informations pour savoir laquelle vous convient.
  • Elle est agréable à porter, et je ne trouve pas qu’elle provoque de sensations de frottements ou autre. 
  • La cup peut éviter des désagrément comme la sécheresse vaginale qui est plus probable avec un tampon.
  • Elle est design, on peut parfois même choisir sa couleur.
  • On a beaucoup moins besoin de la vider que de changer de tampon ou de serviette, et ça en voyage c’est bien pratique, comme ça on peut vider notre cup quand on trouve des toilettes propres et éviter les endroits un peu moins biens quand c’est possible.

Inconvénients

  • Il faut être à l’aise avec son corps et donc avec son sang, cette méthode peut être un peu plus compliquée pour certaines personnes, car il faut récupérer la cup à l’intérieur du vagin. 
  • La « technique pour la placer n’est pas toujours évidente au début, mais ça s’apprend vite. 
  • Il ne faut pas être trop maladroit, car la faire tomber ne serait pas très hygiénique pour vous et peut facilement tâcher l’endroit où vous êtes, surtout si vous êtes chez quelqu’un. 
  • Comme les tampons, il faut mieux ne pas la porter la nuit.
  • Le syndrome du choc toxique existe aussi avec la cup menstruelle.
  • La cup menstruelle n’est pas forcément recommandée aux femmes qui porterait un stérilet qui pourrait se déplacer. Celles qui souhaitent l’utiliser et qui portent un stérilet doivent faire attention pour retirer leur cup et ne pas créer l’effet dit « l’effet ventouse ». 
  • Peu après un accouchement la cup n’est pas recommandée.
  • En voyage, il n’est pas toujours évident de porter une cup car si vous souhaitez la vider il faut pouvoir la rincer à l’eau, or ce n’est pas toujours possible en fonction des conditions de votre voyage. De plus, entre chaque cycle il faut la stériliser, si vous loger en auberge de jeunesse ou dans une famille, c’est pas forcément toujours évident de faire bouillir son eau pour y mettre sa cup, même si nous devrions toutes nous sentir à l’aise de faire ce genre de chose. 

Les serviettes hygiéniques lavables 

Avantages

  • Encore une fois le prix à côté de toutes les serviettes et tampons jetables
  • Leur durabilité dans le temps, si vous en prenez soin, il y a des grandes chances pour que vous puissiez les garder de nombreuses années. 
  • Elles ont tendances à être beaucoup moins irritantes que les serviettes jetables, le tissus est souvent doux.
  • Elles absorbent bien 
  • Elles peuvent être très jolies en plus de ça, les styles changent entre formes, coloris, et motifs. 
  • En voyage, pour celles qui n’aiment pas les tampons ou la cup, c’est une bonne alternative beaucoup plus respectueuse de l’environnement qu’une serviette jetable et aussi plus agréable à porter en général de part son tissu. 

Inconvénients

  • Encore une fois, comme pour la cup il faut être à l’aise avec son corps et donc avec son sang, car vous devrez les rincer à l’eau froide, avant de les mettre à la machine à laver.
  • En fonction des différents avis, la tenue de la serviette n’est pas toujours optimale.
  • Il faut avoir un sachet pour transporter les autres serviettes ce qui peut prendre un peu de place. 
  • En voyage, il n’est pas toujours facile d’en avoir des sales dans son sac, et ensuite de les laver dans certains contextes (pas toujours de machine à laver, etc). Il faut aussi pouvoir anticiper le fait d’en avoir d’autres propres, si vous souhaitez changer de serviette. 

La culotte menstruelle

Avantages

  • elles protègent bien car plus enveloppantes, la serviette ne peux pas glisser. 
  • On ne sent quasiment pas la différence entre la zone absorbante et la culotte car s’est lié par le tissus, pas comme pour les serviettes. 
  • Pour dormir c’est agréable et pratique
  • On peut l’utiliser comme complément d’une autre protection hygiénique si les flux sont très importants.
  • C’est aussi écolo, on aime et la planète nous aime encore plus !
  • Si la culotte est fait en matériaux naturels et bios, elle respecte votre équilibre et votre flore 
  • En voyage, c’est bien car on a l’impression de porter une culotte comme tous les jours, sauf que celle-ci est absorbante et confortable. 

Inconvénients

  • Le prix il est assez cher c’est un vrai investissement long terme car une culotte menstruelle est alors vendue en général aux alentours des 30 euros, et ils vous en faut plusieurs pour un cycle, sinon cela risque d’être compliqué
  • On ne portera pas sa culotte plus de 12h d’affilé, alors pendant un voyage en bus ou en avion très long, ce n’est pas pratique de changer complètement de culotte et de retirer son pantalon dans la mini cabine du moyen de transport qu’on utilise pour en sortir une nouvelle de notre sac. 

Nous espérons que cet article vous a plu, et vous a donné les clés pour vivre au mieux certains point de votre intimité pendant votre périple. Et vous ? Quelles sont vos expériences en voyage par rapport à ces thématiques ? Partagez nous vos astuces qui pourraient aider plus de voyageuses que vous ne pouvez le penser. A bientôt sur notre blog !

Je suis l’auteure des illustrations de cet article, vous pouvez retrouver mon travail ici.

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements. 

Nous réalisons une petite enquête sur les femmes en voyage, si vous souhaitez y répondre

Merci !

10 commentaires

  1. Mais quel bonheur de lire un article à ce sujet !! Je pense que chaque femme se pose toutes ces questions avant de partir en voyage car il s’agit tout simplement de notre quotidien 🙂 merci pour cet article qui va beaucoup servir !

  2. Vous lire sur ce sujet. Est un enchantement, car plus de tabou, quand je pense qu’à mon époque on ne nous parlait même pas de nos premières règles …….le monde a bien évolué, et il n’y a que les seniors qui comprennent à quel point il y a eu des avancées pour les femmes.

    1. Cet article est vraiment un article sans tabou sur les règles, et les femmes en voyage, c’est beau de voir que les choses changent à ce niveau, merci pour votre partage 🙂

Laisser un commentaire